Manière de faire, manière d'être

Un intérieur doit être ce qui nous ressemble. Quand je conçois un meuble, il est pensé en adéquation avec l'espace qu'il va habiter mais aussi, il doit refléter un art de vivre unique. Placé à côté d'autres, ce meuble souligne le décor ou se fond dans son milieu. Mon attention se porte initialement sur des pièces datées. Ce qui m'intéresse, c'est la possibilité de métisser histoire d'un mobilier et lignes contemporaines. Je chine principalement des meubles des années 20 aux années 1960 visant leurs qualités de fabrication d'origine, leurs fonctions et leurs altérités. Je m'inspire, de même, de cette période pour dessiner des meubles inédits selon les attentes de mes clients. De là, je m'approprie les lignes du meuble jusqu'à provoquer ses formes tout en interrogeant sa fonction. Il est alors Objet. En nourrissant le meuble de matières, telles que la nacre, la coquille d’œuf, le galuchat, la feuille d’or, le tissus, le cuir, la photo je ré-interprète et prolonge l'objet. La laque viendra enfin unifier mes compositions, elle confère résistance et étanchéité accentuant la pérennité du meuble. Par son aspect fini satiné et lisse au toucher, la transparence et la profondeur des couleurs s'en trouvent ravivées. D'une approche à la fois intuitive, sensuelle et sensible, j'allie matières, motifs et couleurs pour arriver à une pièce unique. Cette approche, conjuguée à une profonde attention au métissage entre l'ancien et le moderne, réside au cœur de mon travail.

Gwenaëlle Chassin de Kergommeaux